Crédit : suspendre ou reporter ses mensualités

Crédit : suspendre ou reporter ses mensualités
Jeudi 14 Mai 2020 par Indira Kassia

Vous avez un crédit immobilier ou à la consommation en cours ? Le chômage partiel ou une perte de votre emploi peut entraîner une baisse de vos revenus et compromettre ainsi le remboursement de vos mensualités de crédit. Cependant des solutions existent. Celles-ci s’appliquent même en dehors d’une période de crise. Alors si vous vous apprêtez à investir et que vous avez des craintes concernant la pérennité de vos revenus, ces solutions peuvent aussi vous servir.

Si en Italie, le gouvernement a pris la décision de suspendre les remboursements de crédit immobilier pour tous les emprunteurs italiens jusqu'en décembre 2020, en France deux possibilités s'offrent à vous : le report d'échéances ou la modulation d'échéances. La possibilité de moduler et de suspendre ses mensualités en cours sont des solutions qui s'appliquent même hors situation de crise.

Quelle que soit la solution que vous aurez retenue, vous devriez vous adresser à la banque qui vous a octroyé le prêt et en faire la demande.

La suspension du crédit immobilier

Pour les ménages qui rencontrent des difficultés financières passagères, cela peut être une bouée de sauvetage. Cela consiste à suspendre temporairement les mensualités sur une période allant d'un à douze mois maximum. Ces mensualités peuvent inclure le capital, les intérêts (voire exceptionnellement l'assurance du prêt). On parle de report d'échéance partiel lorsque l'emprunteur cesse de rembourser le capital mais continue de rembourser les intérêts et l'assurance. Le report d'échéance total permet de stopper et le remboursement du capital et celui des intérêts. L'assurance emprunteur est exclue du champ d'application des reports d'échéances.

La clause de report doit être stipulée dans le contrat de prêt immobilier et ne peut être activée qu’au bout de deux ans de remboursement de son crédit. D'où l'importance de lire son offre de prêt car toutes les banques ne prévoient pas cette clause. Votre banque peut tout de même accepter (sans en avoir l'obligation) un report même si cela n'est pas prévu dans votre contrat de prêt, compte tenu du caractère exceptionnel de la situation de pandémie du Covid19.


Cette solution est toutefois coûteuse car les mensualités suspendues sont aussitôt replanifiées à la fin du crédit. Le report entraîne alors un allongement de la durée totale du crédit et génère des intérêts supplémentaires. Par conséquent, la banque édite un nouveau tableau d'amortissement qui est facturé à l'emprunteur.

Exemple
Pour une suspension de remboursement de 6 mois, cela nécessite 2 mois supplémentaires dédiés au remboursement des intérêts, soit un total de 8 mois. Et pour un report d’une année complète, il faut compter cette fois-ci 4 mensualités supplémentaires, ce qui amène à un total de 16 mois. (Source : assurland)

La modulation des mensualités

L'option de modularité des mensualités de votre crédit immobilier est totalement gratuite et prévue dans la plupart des contrats. Elle permet de négocier avec sa banque une baisse considérable de ses mensualités sur une période d'un an minimum. "La plupart des banques la proposent avec la possibilité de diminuer les mensualités de 10 à 30% de l’échéance selon les banques, au bout de deux ans de remboursement également et dans la limite d’un allongement de la durée du prêt de deux ans maximum", indique Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer.


Il est très souvent possible d'effectuer une modulation de son crédit. En revanche on ne peut y avoir recours qu'une fois par an. La clause de modulation s'active sans frais et seulement un an après la signature de votre contrat de prêt.


La modulation des échéances entraîne un allongement de la durée totale du crédit, dans une moindre mesure comparé au report des mensualités.

Nous constatons que la France est l'un des pays qui protège énormément ses consommateurs. Ces mesures sécurisent le crédit bancaire au regard des différentes parties prenantes. Quelle que soit la conjoncture économique, le crédit (pour investir) reste le seul levier d'enrichissement par excellence.

En somme, il est primordial de prendre le temps de lire votre offre de prêt et de bien négocier les clauses de votre crédit avant signature. L'équipe HOSANNA Finance met à votre disposton des experts du crédit pour vous accompagner dans tous vos projets d'investissement.

 ! Ne ratez rien de nos conseils, recevez notre newsletter en vous inscrivant.
 
Le 18 Juin 2020 à 22h13
Dans un contexte économique incertain où les caisses de retraite sont « chroniquement » déficitaires, il devient urgent de mettre en place des solutions d’épargne retraite et cela le plus tôt possible. Ce déficit varierait entre 7,9 milliards et
Le 10 Juin 2020 à 17h15
A la sortie de la période de déclaration des revenus, nombre de contribuables se posent la question : comment réduire mes impôts? Nous recevons énormément de demandes d’informations sur les dispositifs de défiscalisation.
Le 04 Juin 2020 à 03h21
Retenue à la source, déclaration automatique, une baisse de l’impôt, délais allongés, nouvelles cases… Nous vous disons tout ce qui a changé et tout ce que vous devez savoir pour bien déclarer vos revenus de l’année 2019.
Le 20 Mai 2020 à 01h44
Dix jours après le déconfinement, même s'il est trop tôt pour connaître le réel impact du covdi19, nous pouvons déjà relever quelques évolutions.
Le 21 Mai 2020 à 03h48
Une envie de maison ?
Le 14 Mai 2020 à 20h10
L'histoire de monsieur Timoré et madame Futé : dans quel camp êtes-vous?
Le 21 Mai 2020 à 05h09
Nous vous repartageons ici notre toute première campagne de newsletter pour ceux qui l'ont manqué et pour vous souhaiter la bienvenue sur notre page actu.